• 21 août 2019

Nokia 8.1 : un excellent smartphone en photo

Fonctionnant avec Android One, le Nokia 8.1 est un smartphone milieu de gamme aux caractéristiques intéressantes. Une véritable « référence » photo selon la marque, vendue à un tarif plutôt abordable.

Ne vous fiez pas à son nom, le Nokia 8.1 est plus le successeur du Nokia 7 Plus que du Nokia 8. Une fois cette clarification faite, il s’agit d’un smartphone milieu de gamme qui fonctionne avec Android One et qui présente un rapport qualité-prix tout à fait honorable. Commercialisé 399 euros (pour 64 Go de stockage extensible et 4 Go de RAM), le smartphone mise sur la qualité photo pour se distinguer au coeur d’un secteur milieu de gamme envahi par les constructeurs chinois. Pari réussi ?

Un design très… Nokia

Depuis qu’ils sont dans le giron du Finlandais HMD, les smartphones Nokia ont peu à peu adopté leur propre code esthétique. Dos en verre très plat, châssis métallique carré, double module photo centré, qui s’inscrit dans un ovale légèrement saillant  … Il est plutôt facile de reconnaître un appareil de la marque. Le Nokia 8.1 est aussi bien fini qu’agréable à tenir en main, à condition de ne pas avoir peur des grands formats.

D’une diagonale de 6,21 pouces, l’écran du Nokia 8.1 (au format 18,7:9) est cerclé de bordures assez imposantes pour un smartphone sorti en 2019, ce qui rend l’affichage moins immersif que sur certains appareils concurrents. La marque opte pour une encoche en haut mais n’assume pas réellement son choix. La preuve, l’encoche est en permanence masquée, ne servant qu’à afficher l’heure et les indicateurs de connexion. Dommage de ne pas laisser le choix à l’utilisateur de la rendre visible d’autant plus que, LCD oblige, le noir de l’écran n’est pas vraiment noir. De jour comme de nuit, on voit donc l’encoche.

Passé ce choix étonnant, l’écran du Nokia 8.1 s’avère de très bonne qualité. Selon les mesures de notre laboratoire, sa luminosité maximale est de 579 cd/m2, ce qui est une performance vraiment satisfaisante. Même chose pour le contraste de 1575:1 qui, s’il n’égale pas celui d’une dalle OLED, infini, permet de regarder des films ou de jouer dans de très bonnes conditions. Les couleurs affichées à l’écran ne sont pas totalement justes mais cela reste tout à fait correct à ce niveau de prix, avec un Delta E mesuré de 5,36 (rappelons que plus cette résultat est proche de 0, plus la fidélité des couleurs est au rendez-vous).

Le Nokia 8.1 dispose aussi d’un port USB-C (youpi !) et d’une prise jack. Deux très bons points. A son dos, on trouve un capteur d’empreintes digitales qui nous semble un peu plus lent que d’habitude. Il faut parfois s’y reprendre à deux fois pour être reconnu. Mais dans les réglages, on peut configurer une reconnaissance faciale en passant par Google Smart Lock.

Très agréable à l’usage

Comme tous les derniers mobiles de Nokia, le 8.1 tourne sous Android One, la version « pure » du système d’exploitation de Google, qui reprend l’interface des Pixel. Le smartphone étant livré sous Android Pie, le programme Android One lui garantit au moins deux mises à jour majeures. Le Nokia 8.1 passera donc sous Android Q d’ici la fin d’année et sous Android R la suivante. A noter que les fonctions de « Vie numérique » qui permettent d’optimiser le temps passé sur son smartphone sont présentes sur le Nokia 8.1. Une bonne nouvelle, puisque ce n’est pas le cas de tous les smartphones sous Pie.

A l’utilisation, il n’y a pas grand-chose à dire sur le Nokia 8.1. Android One, avec le renfort du processeur Snapdragon 710 et de 4 Go de RAM offre une expérience fluide et agréable qui n’a pas grand-chose à envier à celle présente modèles haut de gamme. Pour naviguer sur Internet, répondre à ses messages ou jouer, le Nokia 8.1 s’en sort honorablement bien. Une sorte de Google Pixel Lite. Un peu moins performant, beaucoup moins cher.

Autonomie satisfaisante

Avec une batterie de 3500 mAh, le Nokia 8.1 est en apparence plutôt bien équipé. Selon le laboratoire de 01net.com, le smartphone offre une autonomie polyvalente de 11h03. ce qui ne le classe malheureusement pas parmi les meilleurs en endurance même si cela reste très correcte et dans la moyenne. En communication, il dépasse la journée (24h24) avant de tomber sous les 0%, ce qui est très satisfaisant. S’il est moins endurant que certains appareils comme le Redmi Note 5, le OnePlus 6Tou le Mate 20, il dispose d’une autonomie suffisante pour passer le cap de la journée sans devoir le recharger.

Excellent en photo

« Notre référence photo », c’est ainsi qu’est présenté le Nokia 8.1 sur le site de la marque. En général, on a tendance à se méfier de ce genre d’affirmations. Les « smartphones photo » auto-proclamés sont souvent aussi décevants que frustrants à tester. Avec le Nokia 8.1, la promesse est tenue. On trouve au dos du smartphone un double module caméra de 12 et 13 Mpix mais on ne se sert en réalité que du premier pour prendre les photos, le second servant essentiellement à mesurer la profondeur de champs pour parfaire le mode portrait. On vous laisse juger vous-même, les photos sont plutôt réussies et riches de détails.

S’il n’est pas parfait, le mode portrait du Nokia 8.1 offre un rendu satisfaisant. Le détourage pourrait être encore amélioré mais l’effet waouh fonctionne. C’est l’essentiel non ?

admin

Read Previous

Test des lunettes espion avec camera cachée.

Read Next

Moto G7 Plus : le smartphone qui se recharge plus vite que son ombre

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *